Notre histoire

La Maison des Jeunes et de la Culture d’Oullins existe depuis 1963.

Sa création est à l’initiative d’un groupe de jeunes de la Commune souhaitant un lieu leur permettant de se retrouver et d’organiser des activités en commun. La Municipalité met à disposition un local préfabriqué près de l’ancienne Mairie place Anatole France. Une équipe d’une vingtaine de jeunes s’emploie à restaurer les locaux et près de cent vingt jeunes sont présents à l’inauguration. Leur but : créer un lieu de vie, d’expression, de débats et de mise en œuvre de projets. Leur idéal : se retrouver, discuter, s’investir…

Le groupe se structure avec une affiliation à la Fédération des MJC, la constitution d’un Conseil d’Administration, d’un Conseil de Maison. Il se dote d’un directeur, d’abord à temps partiel puis à temps plein, des activités naissent et des soirées débats aussi.

En 1973, la Municipalité en place souhaite réhabiliter les locaux de la Renaissance, ancienne coopérative ouvrière de la SNCF. Une partie des locaux est attribuée à la MJC. En 1978 la Maison des Jeunes et de la Culture s’installe rue Orsel, précise ses projets et les activités prennent un véritable essor : développement suivant les demandes et les besoins de la population, création de nouvelles activités, ouverture à d’autres publics avec une amplitude horaire plus large tout en gardant le souci d’un coût bas et adapté.

Les soirées culturelles se développent, le pôle scientifique donne naissance en 1986 à la première édition du film scientifique. En même temps toute une série d’expériences musicales voit le jour et cela donne lieu à la création d’une salle de spectacle en 1981, qui en 2008 prend pour nom « le Clacson ».

Dans les années 80, la MJC s’entoure de professionnels, de partenaires, et avec l’aide des financements des pouvoirs publics, Etat, Région, Département, Municipalité etc., tous les secteurs prennent de l’ampleur.

La MJC n’a jamais cessé de se développer et a acquis une reconnaissance certaine de la part des partenaires associatifs, institutionnels… mais surtout de la part les habitants de notre Commune.

 En 2005, autour des membres du Conseil d’Administration, la Maison des Jeunes et de la Culture ressent le besoin de reprendre ses principes fondamentaux et élabore un projet associatif pour questionner la réalité de la MJC dans son territoire et avec son équipe.

 Aujourd’hui après un diagnostic de notre projet 2005, nous souhaitons par ce nouveau projet réaffirmer notre attachement aux valeurs républicaines de l’éducation populaire, de laïcité, de solidarité, de tolérance, de responsabilité et de lutte contre toutes les formes de discrimination.

 La MJC adhère à la Charte de l’Education Populaire adoptée par l’Assemblée Générale du CNAJEP (Comité pour les relations Nationales et internationales des Associations de Jeunesse et d’Education Populaire) du 15 décembre 2005